Les amis (es) aquariophiles Lorrains

Rassembler les aquariophiles de Lorraine pour faire connaissance, des échanges et vendre nos reproductions
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Identification poisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Identification poisson   Sam 14 Nov 2015 - 23:53

bonjour à tous

je suis en possession de deux femelles ancistrus quelqu'un pourrais me préciser de quelle variété ils sont,

je recherche également un male pour allez avec, ce serait plus facile en sachant lequel rechercher,

d'avance merci pour votre aide.....

Revenir en haut Aller en bas
petitpoisson57
Régulier
Régulier
avatar

Localisation : moyeuvre grande

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 15 Nov 2015 - 2:13

http://laquariumdeposeidon.com/2014/05/27/ancistrus-cuirasse-nain-raye/
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Lun 16 Nov 2015 - 11:32

merci pour l'info,
y a plus qu'a trouver un male........
Revenir en haut Aller en bas
toustous55
Nouveau
Nouveau
avatar

Localisation : Montmédy(55)/Virton(Bel)

MessageSujet: Re: Identification poisson   Mer 18 Nov 2015 - 17:06

Je pense plutôt pour Peckoltia compta L134.

De plus, contrairement aux ancistrus , le dimorphisme sexuel est moins évident: point de "tentacules" sur la tête du mâle. Donc point de certitude quant à leur sexe.

Serge pourrait sûrement t'en dire plus si il passe par ici, pour confirmer ou infirmer.
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Mer 18 Nov 2015 - 17:43

j'ai essayé de comparer avec toute sorte d'ancistrus et je trouve toujours une différence avec les différentes photos que j'ai pu voire, donc je suis un peu dans le flou.............
Revenir en haut Aller en bas
serge
Régulier
Régulier


Localisation : pfaffenhoffen

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 0:12

Il n'y a pas de flou. Il faut croire les spécialistes et toustous55 en est un

Ancistrus cuirasse nain rayé :QUELLE HORREUR ( A pleurer pour un degré d'incompétence aussi élevé)

Revenir en haut Aller en bas
Schermack
Nouveau
Nouveau


Localisation : Téting sur nied (moselle)

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 11:15

serge a écrit:

Ancistrus cuirasse nain rayé :QUELLE HORREUR ( A pleurer pour un degré d'incompétence aussi élevé)



  clair !!
Revenir en haut Aller en bas
serge
Régulier
Régulier


Localisation : pfaffenhoffen

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 11:19

Salut Simon
Merci d'être d'accord avec moi.
Il faudrait créer une section sur le forum ou on ne montrerait que des exemples comme celui ci-dessus (la section serait vite saturée)
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 11:32

ok on est d'accord sur le nom, mais y a t'il une astuce pour différencier le male des femelles, car en fait j'ai peut être deux males ou deux femelles ou un de chaque, comment savoir!!!!!!
au pire je peux toujours en rajouter je finirais bien par avoir un petit couple,
bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Schermack
Nouveau
Nouveau


Localisation : Téting sur nied (moselle)

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 12:02

http://www.planetcatfish.com/common/species.php?species_id=213

Un peu de lecture !!!
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 12:14

merci pour la lecture, j'ai donc bien deux femelles.....
merci tout plein,
bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
toustous55
Nouveau
Nouveau
avatar

Localisation : Montmédy(55)/Virton(Bel)

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 16:42


du calme Serge , tu vas faire monter ta tension...
Mad
Revenir en haut Aller en bas
serge
Régulier
Régulier


Localisation : pfaffenhoffen

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 18:57

Elle est au max
Revenir en haut Aller en bas
flep
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : Wolkrange (B)

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 19:16

Moi, j'aime bien

>> PH: 5 à 7,5 , le PH doit être à 7 pour que les poissons puissent se reproduire

>> Reproduction: inconnue

donc, on sait rien mais on vous dira tout !

>> Dureté: 4 à 54TH
J'aime bien aussi :-)

Revenir en haut Aller en bas
serge
Régulier
Régulier


Localisation : pfaffenhoffen

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 19:33

Ca suffit comme réponse(un article que j'avais écrit pour un magazine)




Le Peckoltia sp. L134



Le Peckoltia sp. L134 fait partie de la famille des Loricarridæ. Avec presque 100 genres différents et plus de 650 espèces décrites, ces poissons ventouses sont présents en grande quantité en Amérique centrale et du sud. Les Loricarridæ sont à l’aise dans tous les aquariums de type « amazonien ». Il suffit juste de prendre quelques précautions concernant leur alimentation et les paramètres de l’eau. Un Loricarridæ n’est pas un nettoyeur de vitre. Malheureusement, cette fonction de nettoyage est encore le critère de vente en France. L’aquariophile non informé, qui était convaincu que son « nettoyeur » s’adapterait aux paramètres et à la nourriture des autres occupants de l’aquarium, se retrouve ainsi avec des poissons qui deviendront beaucoup trop grands ou qui vont dépérir. Un Loricarridæ est un poisson noble qui se mérite. Il est donc primordial de se renseigner sur l’espèce désirée avant de l’acheter.

Le Peckoltia sp. L134 est, après le trop populaire Hypancistrus zebra (L46), le Loricarridæ le plus recherché par les aquariophiles avertis et passionnés par cette famille de poissons. Le L46, interdit d’exportation depuis quelques années, reste beaucoup trop cher dans les rares animaleries où il est disponible en France (entre 150 et 300 euros). Les éleveurs le proposent généralement entre 50 et 80 euros, mais la demande est tellement importante qu’il reste toujours très difficile d’accéder à ce magnifique zébré. Le L134, souvent disponible sur la liste des importateurs et grossistes, est plus facile à trouver pour un prix variant entre 30 et 50 euros. Si votre animalerie ne le présente pas dans ses bacs de vente, vous pouvez éventuellement demander à votre détaillant de faire une commande spéciale. Cette démarche, encore très atypique en France, permettrait pourtant d’avoir accès à pas mal de merveilles aquariophiles. Le L134 doit son succès à son magnifique patron de coloration de zébrures noires et jaunes qui se transformeront en taches plus ou moins bien marquées à l’âge adulte. Depuis peu, une variante avec des taches beaucoup plus petites est disponible sous le nom commercial L134 « pointé ». Des revendeurs peu scrupuleux en ont fait un phénomène de mode et en profitent pour le vendre beaucoup trop cher.

Le L134 est originaire du Rio Tapajos au Brésil, un affluent de l’Amazone à fort courant. Son eau claire, d’un pH de 5.9 à 6.6 et d’une conductivité de 10 à 20 microsiemens, a une température moyenne de 29 degrés. Ce Peckoltia est d’ailleurs également commercialisé sous le nom de Tapajos-Zébra. Il est pêché dans les baies et les zones à écoulement lent dans les environs du village de Pimental, un endroit difficilement accessible. La variante à point est prélevée dans deux affluents du Rio Tapajos.

D’une taille maxi de 10 à 12 cm, un groupe de 5 à 6 poissons convient très bien pour un aquarium de 96 litres. Le L134 est, comme tous les Peckoltia, très robuste et ne pose aucun problème d’acclimatation. Si les poissons sont d’origine sauvage, il faut naturellement s’assurer que l’importateur a fait la quarantaine de 3 à 4 semaines de rigueur. Des racines, des pierres et des tubes en terre cuite au fond du bac évitent au maximum les conflits et permettent à la petite colonie de vivre en parfaite harmonie. Chaque mâle prendra possession d’un tube. Il en sortira la nuit pour se nourrir. Les femelles resteront en priorité sous les pierres ou racines mais pourront aussi se mettre à l’abri dans un tube. Ce n’est que quelques jours après l’introduction des poissons dans l’aquarium que la hiérarchie sera parfaitement établie et que cesseront les éventuelles bagarres de dominance. Il est conseillé de positionner les tubes de telle façon qu’on puisse voir ce qui se passe à l’intérieur avec une simple lampe de poche. Quand une femelle est prête pour se reproduire, elle va rejoindre l’heureux élu choisi dans sa tanière. Celui-ci aura par la suite la garde de la grappe d’œufs et des larves. Un tube doit donc être assez grand pour que le couple puisse y frayer et assez petit pour que le mâle puisse assurer la protection de la ponte. Un diamètre de 4 à 4,5 cm et une longueur de 10 à 12 cm conviennent pour les L134. Ces tubes en terre cuite restent encore très difficiles à trouver dans les animaleries, mais depuis peu des grossistes français en proposent sur leurs listes. Il est néanmoins possible de les fabriquer soi-même (cuisson à 1200 degrés) ou de les commander en Allemagne. Ces Loricarridæ sont à l’aise dans une eau d’un pH de 5 à 7, une température de 26 à 30 degrés, et il est indispensable qu’elle soit bien oxygénée. Cette fonction peut être assurée par une pompe de brassage en surface (500 à 1000 litres par heure pour un aquarium de 96 litres). Une bonne filtration (10 fois le volume du bac) et 30 pourcents de changement d’eau par semaine assureront un faible taux en nitrates.

Les Peckoltia sont des poissons omnivores et doivent donc recevoir une nourriture variée. Je leur donne alternativement des pastilles de fond diverses et du congelé (vers de vase, larves de moustiques noires et artémias), et toujours en soirée avant l’extinction des feux. Ils ne mangent pas les plantes présentes dans l’aquarium.

Le dimorphisme sexuel n’est pas facile à faire. Des odontodes (brosses, piquants) sont présentes sur une grande partie du corps de la plupart des Loricarridæ, et en particulier des Peckoltia. Chez les mâles, ces odontodes sont généralement beaucoup plus développées que chez les femelles. Celles-ci lui permettent entre autre de se bloquer dans le tube et donc de repousser les assauts de l’éventuel intrus qui aura envie de prendre sa place ou de savourer la grappe d’œufs qui se trouve au fond de la tanière. Pour ce genre, c’est surtout la partie arrière du corps qui en est recouverte. Elles sont très longues pour certaines espèces comme le L80 et restent beaucoup plus discrètes pour notre Tapajos-zébra. En période de reproduction, elles sont beaucoup plus développées. Lors de l’achat d’une espèce de Loricarridæ, il ne faut pas jouer au casse-tête de reconnaissance des sexes. Un achat de 6 à 8 poissons donnera un maximum de garantie pour avoir des mâles et des femelles.

La reproduction des L134 n’est pas aussi simple que pour la plupart des Hypancistrus ou certains Ancistrus. Il faut surtout avoir de la patience et de la chance. Patience, puisqu’il n’est pas rare qu’ils ne se reproduisent que 1 à 2 ans après leur acquisition. Chance, puisque la fréquence des pontes est très aléatoire. J’ai des amis allemands qui ont ponte sur ponte toute l’année (en moyenne une toutes les 3 semaines), d’autres personnes et moi-même en avons 2 à 3 par an, et certains éleveurs qui ne font pourtant pas d’erreurs dans la maintenance n’en ont jamais. Ils peuvent commencer à pondre à une taille moyenne de 7 cm et à l’âge de 2 à 3 ans. Si les L134 sont bien nourris, si les paramètres d’eau sont corrects (pH légèrement acide), si on effectue régulièrement les changements d’eau et si le facteur chance est en notre faveur, ils pondront normalement un jour ou l’autre. Par contre il est impossible de forcer une ponte. Des aquariophiles pressés en ont fait la fâcheuse expérience. Ils ont essayé de les stimuler tous les 2 jours sur une période de 1 à 2 mois, avec une multitude de méthodes qui leur ont été conseillées sur internet. Résultat : les poissons ont été tellement stressés qu’ils sont morts victime d’une attaque bactérienne. Si vos poissons refusent de pondre, vous pouvez essayer de les stimuler par plusieurs méthodes, mais toujours en douceur et sur des périodes assez courtes. Baisser la température à 26 degrés durant 2 semaines, ne leur donner que des pastilles à manger, puis augmenter progressivement la température jusqu’à 30 degrés en les nourrissant avec du congelé, est une bonne méthode. Diminuer la hauteur d’eau de 50 pourcents pendant 2 à 3 jours, oxygéner davantage, baisser le pH jusqu’à 5, effectuer plus de changements d’eau pour améliorer la qualité de celle-ci, sont d’autres moyens qui peuvent déclencher la ponte tellement désirée.

Lorsqu’une femelle est prête, tous les mâles se sentent concernés. Ils ventilent en continu dans leur tube en simulant un bon père qui garde ses petits. Mais seul le dominant aura les faveurs de la belle. Celle-ci se positionne à coté de sa grotte et attend l’invitation pour aller le rejoindre. Sitôt rentrée, elle est bloquée par son compagnon pour ne ressortir — ou plutôt en être éjectée — qu’après la ponte. Mes couples de L134 restent généralement 2 à 4 jours ensemble avant que la femelle ne dépose la grappe d’œufs qui sera immédiatement fécondée. Les œufs, de couleur jaune, au nombre de 25 à 50, sont de grande taille avec un diamètre de 4 mm. Le mâle reste couché sur la grappe jusqu’à leur éclosion qui aura lieu au bout de 5 à 7 jours. Les larves avec leur énorme sac vitellin ont une réserve de nourriture pour une dizaine de jours. Sitôt celui-ci résorbé, ils vont quitter le nid familial et se disperser dans l’aquarium. Une à deux pastilles de fond écrasées ou des nauplies d’artémias, en plus de la nourriture habituelle, suffiront pour leur assurer une croissance optimale. Néanmoins, il n’est pas rare que le mâle n’arrive pas à protéger la grappe, et celle-ci est alors éjectée hors du tube pour servir de repas aux prédateurs. Des mauvais pères ne se privent pas non plus de cet apport riche en protéines avant éclosion. Que faut-il alors faire si une ponte n’arrive pas à terme ? Prélever la grappe ou les larves ? Différentes solutions sont envisageables. Personnellement, je prélève la grappe 4 jours après la ponte si le mâle a failli à sa tache plusieurs fois de suite. Les jeunes seront alors élevés durant 1 mois dans un petit bac accroché dans l’aquarium des parents. Beaucoup d’aquariophiles, amateurs de Loricarridæ, sont convaincus que les alevins doivent être ôtés hors du bac des reproducteurs puisque la concurrence alimentaire y est trop rude. Ils privilégient des petits aquariums d’une contenance de 30 à 50 litres pour assurer une alimentation quantitative et qualitative nécessaire pour une bonne croissance. Je ne pense pas que ce prélèvement soit justifié puisque dans tous mes aquariums de Loricarridæ une multitude de jeunes de taille très variable grandissent normalement et sont bien en chair en partageant la nourriture avec les adultes. J’élève les jeunes Peckoltia hors du bac du groupe d’adultes seulement lorsqu’il y a un risque de surpopulation.

Il n’y a pas de vérité absolue. Chacun doit faire sa propre expérience sans se hâter de tirer des conclusions aléatoires. Ecouter les conseils des spécialistes, observer ce qui se passe dans son aquarium, analyser et faire connaître ses expériences est un gage de réussite pour tout débutant en Loricarridæ comme le magnifique L134. L’information et le partage de la passion vont peut-être enfin servir de déclencheur au phénomène Loricarridæ comme en Allemagne, il y a fort longtemps déjà. Utopie ou possibilité réelle ?

RUBIN Serge
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 7 Fév 2016 - 20:21

un grand merci pour cet article, un peu de culture sur ces nouveaux pensionnaires ne me fera pas de mal.....
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Dim 6 Aoû 2017 - 21:13

avis aux amateurs je mets en vente mes deux beautés,
25 euros les deux,
n'hésitez pas pour toute demande......
Revenir en haut Aller en bas
hervax
Habitué
Habitué
avatar

Localisation : carling

MessageSujet: Re: Identification poisson   Lun 21 Aoû 2017 - 14:25

a clôturer, merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Identification poisson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Identification poisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Identification poisson.
» Identification poisson
» identification poisson
» Identification poisson
» identification poisson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis (es) aquariophiles Lorrains :: LE COEUR DU FORUM :: EAU DOUCE :: Les poissons-